Que ce soit dans la rue ou dans un jardin, voire un légume du (super)marché, il nous arrive régulièrement de trouver des escargots mal en point. Je vous propose ici quelques pistes pour aider le gastéropode sur la voie de la guérison. Aucun des procédés ici présentés n’est sûr à 100%, mais ce sont ceux qui ont le mieux fonctionné parmi ceux que j’ai testé personnellement ou bien des témoignages recueillis sur le groupe Facebook privé consacré aux escargots de compagnie. 

Glouton (en bas), Tige (au centre) et Piscine (en haut avec la coquille réparée)

Une blessure à l’avant de la coquille

Si un escargot jeune ou adulte a subi une perte ou une fêlure sur l’avant de la coquille, il s’agit de la blessure qui a le plus de chances de guérir. La partie avant de la coquille permet à l’escargot de rentrer son corps pour le protéger et dans une moindre mesure, participe à la respiration. Si l’escargot est jeune, il va refaire une jolie coquille, avec possiblement une bosse ou un creux. Si l’escargot est adulte, la coquille neuve ne sera pas très jolie voire carrément biscornue, mais fonctionnelle. 

Sauvé (on voit bien sa réparation sur le devant)

Pour l’aider à se reconstruire une coquille solide, l’escargot a besoin de beaucoup de carbonate de calcium que l’on trouve dans le blanc de Meudon, l’os de seiche dessalé avec soin ou dans la coquille d’oeuf (sans la membrane intérieure). 

Le blanc de Meudon peut être donné sec ou dilué dans l’eau en fonction des goûts de l’escargot. Il semble qu’il peut absorber des nutriments via sa peau également. 
Pendant les premiers jours de sa convalescence, l’escargot semble beaucoup dormir, il est important de le laisser tranquille et de le manipuler uniquement quand il est réveillé. Il a besoin d’humidité, donc ne pas hésiter à vaporiser régulièrement son vivarium. 

Si la coquille est cassée en biais et gêne la reconstruction de la coquille neuve voire les déplacements de l'escargot, il peut être envisagé de couper un petit bout avec une paire de ciseaux fins. 

Gauthier

Une blessure sur une autre partie de la coquille

Quand la blessure est située sur une autre partie de la coquille, la guérison est plus hasardeuse et plus longue. Les blessures les plus problématiques sont situées sur l’apex et sous la coquille, car l’escargot ne peut pas aussi facilement reconstruire cette zone là. Si le morceau de coquille est tombé et que vous l’avez retrouvé, il est possible de tenter de le remettre en place après l’avoir désinfecté (mais pas à l'alcool), et de le faire tenir avec des petits morceaux de sparadrap. 
Si vous n’avez pas les morceaux de coquille tombés, vous pouvez désinfecter les bords du trou (mais toujours pas à l’alcool) puis placer un petit sparadrap. Il tombera tout seul au bout de quelques jours.   
Si l’escargot perd des fluides (jaune ou vert) c’est mauvais signe.  

Bidule Jour 1 (c) Aur Lie

Perte de la coquille - escargot nu

Voilà un cas particulièrement spectaculaire. Pendant des années, j’ai pensé qu’un escargot sans coquille était condamné dans 100% des cas. Si l’entreprise de soigner un escargot nu peut finalement être couronnée de succès, cela reste assez rare et cela dépend également de l'âge et de l’état de santé de l’animal.

Récemment, sur le groupe Facebook “Les Escargophiles” que j’administre, une des membres (Aur Lie) est parvenue à sauver un jeune petit gris qui venait tout juste d’avoir un accident et de perdre sa coquille. Avec son aimable autorisation, je vous propose les grandes étapes du  sauvetage de son petit compère Bidule. 
Ne jamais manipuler l’escargot blessé, sauf nécessité absolue. Il est toujours monté tout seul sur son doigt, ce qui peut être long, très long. 
Dans un premier temps, placer l’escargot dans un contenant aéré, pas très haut et pas très grand (il ne va pas beaucoup se déplacer) et avec un toit qui laisse passer l’air mais pas le reste. Pour conserver l’humidité, vous pouvez ajouter une éponge humide. 
 
*1er jour
Habitat : Placé à un endroit calme, aéré, dénué de soleil direct.
Soin : Quelques gouttes d'eau sur son corps.En fonction des régions et de la qualité de l’eau, celle du robinet peut convenir mais en cas de doute utiliser de l’eau de source. 
Nourriture : Coquille d'œuf cru (sans la fine membrane) réduite en poudre + farine de blé + eau.
j'apportais la nourriture à sa bouche directement avec mon doigt (ce que je fais chaque jour depuis)
Comportement : Léthargique, il a très peu mangé la mixture et pas du tout la salade.

*2 ème jour
Nourriture: Même mixture avec du blanc de Meudon en plus
Soins: Vaporisation de la boîte et du film plastique (son plafond) matin midi et soir avec un spray d'eau à température ambiante
Nettoyage de la boîte ( que je ferai par la suite quotidiennement lors du repas pour éviter un maximum de le déranger)
je donne le repas vers 21h, le moment où il commence à se réveiller (encore une fois pour caler au maximum à son rythme) je le laisse monter sur mon doigt et je le laisse ensuite se plonger directement dans la coupelle où se trouve la mixture. Je prends le temps pour cette étape. Qu'il ne soit pas trop brusqué (ça peut durer une bonne heure, voire plus parfois).
Comportement: Léthargique, mais mange bien.
Se met la tête en bas. Il conservera cette position jour et nuit jusqu'au 10eme jour environ.
Il a une couleur très pâle quasiment translucide

3ème jour
Nourriture: Mixture
Salade fraîche et jeune pousse de betterave
Ne mange que la mixture
Soins: Idem
Comportement: Idem
Une fine pellicule se forme à la place de sa coquille, j'essaie de la maintenir au maximum humide (spray en protégeant sa tête parce qu'il n'apprécie pas à cet endroit)
Premières déjections ( bonne nouvelle !)

4ème jour
Habitat : Je décide d'intégrer un compagnon.
Nourriture: Ne mange que la mixture
Soins: Idem
Je l’humidifie directement, en protégeant sa tête, le plus souvent possible avec le spray.
Je le badigeonne très légèrement de blanc de Meudon extrêmement dilué ( je crains qu'en séchant cela n'abîme sa fine pellicule)
Comportement: Commence à prendre un peu plus de vigueur
Son contour de coquille est bien net
 Les jours qui ont suivi, j'ai gardé la même routine, je lui ai placé des pierres de calcaire (j'ai appris qu'il intégrait les minéraux nécessaire par le pied. Je pense donc que le plonger dans la mixture a pu aussi l'aider)
Il a commencé à manger de la verdure à partir du 8ème jour
Au 10ème jour environ, il a commencé à se dissimuler dans la verdure.
Au 13ème jour, je lui ai refait un cataplasme de blanc de Meudon beaucoup plus dense.
Il est beaucoup plus vivace et cherche à se balader en dehors de sa boîte.
Les nuits de forte chaleur, je place la boîte à ma fenêtre pour lui faire profiter de l'air extérieur.
Je lui ai ajouté, sur les conseils, du liège, et je varie sa nourriture (hier c'était champignons), je renouvelle sa nourriture tous les jours.
Nous en sommes au 15ème jour, et Bidule a repris de meilleures couleurs (je m'en suis rendu compte hier )

Bidule guérit (c) Aur Lie

Finalement, Bidule est devenu adulte et arbore une coquille biscornue mais efficace et solide. 
Bidule était très jeune et pas blessé. Pour un adulte, je ne sais pas si l’issue aurait été aussi positive. 

L’on m’a rapporté qu’un site conseillait de faire un cataplasme au blanc de Meudon directement à la place de la coquille. Je suis perplexe car le blanc de Meudon n’est pas poreux comme une coquille, et surtout il risque d'assécher le corps de l’escargot et de précipiter sa mort. Si vous avez un témoignage comme quoi cela à fonctionné chez vous, je veux bien un retour et un déroulé des actions et des observations. 
Il est important de maintenir une très forte humidité dans l’habitat d’un escargot sans coquille, mais en évitant de vaporiser directement sur lui trop souvent. 

Parasites 

Vous le savez, les escargots se promènent sur le sol et, dans la terre, il y a parfois des parasites. 
Le plus connu est le pou de l’escargot, il s’agit d’un grand acarien blanc que l’on peut voir à l’œil nu. Il ne se transmet pas à l’homme. Il vit en colonie dans le poumon du gastéropode. Il ne va pas causer sa mort directement mais va l’affaiblir progressivement et rendre le terrain favorable à d’autres maladies. 
Ce parasite étant assez répandu, quand je trouve un nouvel escargot, je le place en quarantaine 2 à 3 semaines, le temps de voir s’il est porteur de maladie ou de parasite identifiable à l’œil nu. 
Pour éliminer ce parasite, je prend un cure dent et une feuille d’essuie tout. Je passe doucement le cure dent sur la peau et la coquille pour attraper les acariens. Quand c’est fait, j’essuie sur le papier. 
Il existe de nombreux types de parasites, dont certains sont fatals pour les escargots. Afin de prévenir la contamination ou de les aider à la combattre, il est possible de donner des bains d’infusion de thym et de romarin bio (à température ambiante) et de leur donner à manger du poivron cuit (les miens aiment bien le jaune, mais pas trop souvent).   

Apathie

Si l’escargot ne présente pas de blessures mais a un comportement apathique, il peut avoir eu un coup de chaud, manquer d'hydratation. S’il ne bouge plus et refuse de s'alimenter normalement, vous pouvez lui donner un bain d’eau très légèrement sucrée (avec du sucre bio). Pas plus de deux bains par semaine. S’il est resté trop longtemps dans le bain d’eau sucrée et qu’une croûte s’est formée sur son pied ou sa coquille, il convient de le rincer doucement à l’eau claire. S’il maigrit, vous pouvez lui donner de la farine humide à manger. La farine ne doit être donnée qu’aux escargots malades ou âgés qui ont du mal à se nourrir. Pour un escargot en bonne santé, les céréales sont nocives à moyen terme (même s’ils adorent ça, comme l'excès de sucre pour nous). 

Bave jaune fluo

Voici un phénomène surprenant ! La bave jaune fluo, mais vraiment fluo est souvent le signe d’une infection. Pour y remédier, rien de mieux qu’un bain d’eau tiède de thym et romarin bio. 
Un bain tiède de thé vert bio peut également être intéressant, mais les escargots détestent ça et vont tout faire pour se sauver. J’ai également lu que l’on pouvait donner des bains tièdes avec de la cannelle, mais je ne l’ai jamais testé. 
Encore une fois, pas plus de deux bains par semaine. En général, en 7 à 10 jours il n’y a plus de traces de bave jaune fluo. 

La radula qui sort de la bouche

Rare mais pas tant que ça, il arrive que la radula (la langue de l’escargot) devienne trop longue et dépasse de sa bouche. L’escargot a alors des difficultés à s’alimenter et décède. Entre temps, il peut également mordre involontairement. La première fois que j’ai observé ce phénomène, je n’ai pas osé intervenir et le pauvre escargot est décédé, incapable de manger autre chose que de la farine humide, et encore à grand peine. Lorsque le cas suivant s’est présenté, j’ai décidé de tenter l’expérience et de couper le morceau qui dépasse avec des ciseaux de broderie. Et là, bonne nouvelle, ça a fonctionné et le petit est toujours vivant ! 
Si c’est tout l'appareil buccal qui sort… il y a probablement un parasite dans cette zone et à part les bains, l’escargot est à ma connaissance, généralement condamné. 

(c) C.M.

Le manteau qui dépasse de la coquille

Il arrive que le manteau sorte plus ou moins légèrement de la coquille laissant apparaître le corps de l'escargot. Dans les cas les plus graves, la coquille tombe progressivement, jusqu'à laisser le mollusque nu. Il peut s'agir d'un parasite (invisible à l’œil nu) ou d'un relâchement du muscle qui relie la coquille à l'animal. 

Dans le cas le moins grave, l'escargot a beaucoup grossi et ne parvient plus à rentrer complètement dans son logement. Il va alors devoir construire un bout de coquille supplémentaire. Pour l'aider, donnez lui beaucoup de carbonate de calcium, comme pour un escargot en pleine croissance. 

Point(s) rouge(s) sur le pied de l'escargot

Peut-être observez-vous sur le pied d'un ou plusieurs de vos escargots un point rouge, fixe et en léger relief. J'ai remarqué ce phénomène sur des petits gris et des bourgognes. Le nombre de points augmente en remontant de plus en plus vers la bouche de l'escargot. Le développement peut prendre quelques mois à une année (dans mon cas) avant d'atteindre la bouche de l'escargot. Celui-ci cesse alors de s’alimenter et commence à dépérir. Je n'ai jamais réussi à en extraire un pour savoir ce que c'est exactement. J'ai lu une fois dans un document sur la pollution des sols, qu'il s'agit peut-être de nématodes. Je considère que c'est une hypothèse plausible. Aucun des escargots né chez moi n'a rencontré ce problème.

Bille noire sortie du manteau de l'escargot

Taches noires sur le manteau de l’escargot 

Depuis l’année dernière j’ai observé des marques noires sur le manteau de certains de mes bourgognes. Ils se comportent normalement et sont toujours en forme. Quand je touche la partie noire, l’escargot manifeste son mécontentement. Dernièrement, il y a eu une évolution et certaines des petites “boules noires” sont tombées laissant une petite cicatrice sur le manteau. Les escargots se portent toujours parfaitement bien et les boules noires sont restées inertes quoique donnant l’impression d’avoir séché après quelques heures. Je ne sais pas expliquer ce phénomène, mais cela ne semble pas dangereux pour les gastéropodes. ⅓ des escargots du vivarium a présenté ces boules noires. Elles ne semblent pas contagieuses. Je poursuis mes observations.   

Moustache

Malformation d'un tentacule

Sur le nombre d’œufs qui éclosent, il arrive que certains escargots présentent des malformations au niveau des tentacules (trois yeux ou des petits tentacules multiples par exemple). Ces malformations sont assez rares. Certains escargots vont grandir tranquillement malgré cette différence et d'autres vont mourir très rapidement. Quoi qu'il en soit, ils ne sont pas attaqués par les autres escargots qui n'ont cure des différences physiques.

Voici les méthodes qui ont fonctionné chez moi et mes contacts pour traiter une bonne partie des blessures et maladies des escargots de compagnie, mais également pour la prévention. J’espère que vous y trouverez des pistes et si vous-même avez des solutions efficaces à proposer, n’hésitez pas à les mettre en commentaire ou par MP, ou à venir dans le groupe Facebook (groupe privé mais modéré par mes soins) .   

Visuels : sauf mention contraire, les photographies sont de moi, merci de ne pas les réutiliser sans autorisation.

Retour à l'accueil