J’ai une passion dans la vie : les pâtes ! Heu oui enfin non, j’ai une passion culturelle dans la vie : les Musées ! Dès que je suis en déplacement, je cherche les musées du coin même si c’est sur l’histoire du bouchon de carafe, j’y vais quand même ! Mais comme je suis parisienne, je parle aussi beaucoup des musées de ma chère capitale ! Mais en faisant cette page, je me suis rendue compte qu’il n’y a même pas le tiers, voire le quart de tous les musées que j’ai visités. Ma nouvelle mission ? Rattraper cette lacune et écrire plein de nouveaux articles sur les musées ! 

Citéco extérieur

Paris

  • Le grand musée du Parfum (fermé) Vendredi 16 décembre 2016 a été inauguré le Grand Musée du Parfum, rue du Faubourg Saint-Honoré, juste en face de l'hôtel Bristol. Attendue depuis de nombreuses années, l’ouverture de ce musée vient combler un manque de plus en plus criant alors que le secteur de la parfumerie est en plein boom. Porté par le syndicat national des parfumeurs, le grand musée du parfum propose un parcours expérience et découverte sur les mystères et les mécanismes du parfum. Hélas le musée est définitivement fermé !
  • Musée National de la Marine (fermé pour travaux) La colline de Chaillot abrite l'incroyable musée national de la marine. Loin des idées préconçues du musée militaire poussiéreux, cette institution regorge de belles pièces allant du bateau entier aux objets de navigation les plus mystérieux, en passant par des marines, des maquettes d'époque (il est important de le souligner), des sculptures, etc.
  • Le Musée Cernuschi qui vient juste de réouvrir après une période de travaux. Le musée Cernuschi est l'un des plus anciens musées de la ville de Paris. Il a ouvert en 1898 dans l'hôtel particulier du financier et collectionneur d'art asiatique Henri Cernuschi (1821-1896) qui légua sa collection à la ville de Paris. Le Musée des Arts Asiatiques de la ville de Paris, plus connu sous le nom de Musée Cernuschi, a rouvert après plusieurs mois de travaux. Il propose aux curieux et aux amateurs éclairés une scénographie renouvelée ainsi que de nouveaux espaces couvrant une plus grande amplitude chronologique.
  • Le Musée Ennery (une perle rare) : à Paris, lorsque que l’on pense musée, l’on voit immédiatement le Louvre ou Orsay. Mais il existe au sein de la capitale française de très nombreux musées dont certains, à l’instar du musée des arts forains, sont de véritables petits joyaux. Il en est ainsi du musée d’Ennery, un ancien hôtel particulier devenu musée des arts asiatiques. Ouvert à la visite sur réservation.
  • Musée du Panthéon Bouddhique (fermé définitivement) Moins connu que le musée Guimet dont il est une annexe, le musée du panthéon bouddhique présente une étonnante exposition de statues et statuettes de divinités bouddhiques réunies dans deux pièces bien éclairées. Cette exposition permanente est gratuite et sa quasi confidentialité permet de contempler à loisir et sereinement ces figures d'éternité. Petite cerise sur le gâteau, un jardin japonais (dit jardin du panthéon bouddhique) est accessible aux visiteurs, sauf les jours de pluie, neige et grand froid.
  • Le Musée des arts forains (perle rare) Rarement ouvert et par trop méconnu, le musée des Arts forains et un « petit joyau » de Paris, situé dans plusieurs bâtiments de l’ancienne cour des vins de France, non loin de Bercy. Conçu par Jean Paul Favant il y a une vingtaine d’années, le lieu et les collections sont en perpétuelle évolution.
  • Musée de la Chasse et de la Nature (fermé pour travaux) Le singulier Musée de la Chasse et de la Nature, niché dans le 3e arrondissement, est un musée privé certifié par le Ministère de la Culture. Il regroupe une vaste collection d’œuvres d’art allant de l’Antiquité à nos jours, autour du thème de la chasse, mais également de la nature.
  • Musée de la Libération de Paris - Musée du Général Leclerc - Musée Jean Moulin. Fin août 2019 ouvrait au public un tout nouvel espace consacré au Musée de la Libération de Paris - Musée du Général Leclerc - Musée Jean Moulin en plein cœur de Paris. Situé dans le XIVe arrondissement, juste en face des Catacombes de Paris, le tout nouvel espace a de quoi séduire avec une scénographie totalement repensée et la visite du centre de commandement du colonel Rol Tanguy.
  • Musée Gustave-Moreau : Paris regorge de lieux fantastiques où l'art règne en maître. C'est le cas du musée Gustave-Moreau situé dans le IXe arrondissement de la capitale. Cette ancienne maison atelier de l'artiste propose une plongée fascinante dans l'œuvre onirique de cet artiste visionnaire.
  • Le Louvre est tellement grand que je préfère vous parler de départements :
    • Les salles du mobilier d'art de l'aile Sully. L'été 2014 a vu la réouverture en grande pompe des salles du mobilier d'art de l'aile Sully du Musée du Louvre fermées depuis 10 ans pour travaux. Avec un parti pris surprenant mais impressionnant proposant une présentation en "period room" il est possible pour les visiteurs de découvrir ou redécouvrir du mobilier d'art, lambris et autre pièces exceptionnelles ayant trait à l'art de vivre à la française sous les règnes de Louis XIV à Louis XVI.
    • Le département des arts de l’Islam. En septembre 2012, le nouveau département du musée du Louvre, tant attendu par le public, la critique, les connaisseurs, que dis-je le monde entier!!!  a enfin ouvert son espace à la fin du mois de septembre ; le 22 pour être précis, remplaçant ainsi l'ancien département des antiquités orientales. Entièrement ré-aménagé, doté d'une architecture à la fois moderne et évocatrice, les nouvelles salles proposent pas moins de 2 000 objets exposés dans un espace sombre mais spacieux, suivant une logique à la fois chronologique, thématique et géographique, tel est le département des arts de l'Islam, avec une majuscule pour parler de l'ère civilisationnelle et non de la religion, car ici point de religion, juste de l'art, parfois religieux, parfois civil et parfois militaire.
  • Les catacombes de Paris : 23 mètres sous terre gisent les restes de un à deux millions de parisiens ayant vécu dans la capitale du XIIe au XVIIIe siècle. Visite d'un lieu étrange où la mémoire et le recueillement côtoient la curiosité morbide. Une vraie expérience !  
  • Le Musée en herbe : Non loin du musée du Louvre, le Musée en Herbe, ouvert en 1975, est un musée à part, entièrement tourné vers l’éveil artistique et la médiation à destination des jeunes et des familles.
  • Citéco En ce début d’été 2019, un nouveau lieu culturel vient d’ouvrir ses portes à Paris dans le XVIIe arrondissement : Citéco. Citéco est la toute nouvelle cité de l’économie destinée à faire comprendre l’économie au grand public. Outre cette mission d’envergure, le site possède un autre avantage, son bâtiment !
Musée de la carte à jouer

France

  • Le musée français de la carte à jouer (Issy-les-Moulineaux) : J’étais déjà venue visiter ce musée lorsque j’habitais à Issy-les-Moulineaux il y a quelques années, dans le cadre d’une exposition temporaire et je n’avais pas vraiment fait attention à toutes les cartes magnifiques que ce lieu renferme. Erreur réparée aujourd’hui, et je vous propose de découvrir les différentes étapes de la fabrication des cartes à jouer en France et la symbolique des éléments qui les composent.
  • Le Muséoparc d’Alésia : J’ai eu la chance de découvrir le Muséoparc d’Alésia en Côte d’or, un ensemble composé d’un centre d’interprétation, d’un site archéologique et d’une sculpture monumentale bien connue, la Statue de Vercingétorix par Aimé Millet datant de 1865.  
  • L’Ecomusée d’Alsace (Mulhouse) : Situé à 15 minutes en navette de la gare de Mulhouse, l’Écomusée d'Alsace est un lieu sans pareil. Ouvert en 1984 par un groupe de jeunes passionnés d'architecture traditionnelle, l’Écomusée d'Alsace regroupe aujourd'hui un ensemble impressionnant de bâtiments typiquement alsaciens, dont les plus anciens remontent au XVe siècle.
  • La Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson (Aubusson) : Ouverte en juillet 2016, la Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson (CITA) est un lieu bien singulier regroupant une galerie d’exposition, des ateliers de restauration et des ateliers de tissage de lissiers, entièrement dédié à la tapisserie. Cette institution patrimoniale entend préserver une mémoire artisanale et artistique de plusieurs centaines d’années.  
  • Château d'Auvers-sur-Oise (Auvers-sur-Oise) A la toute fin du mois de septembre 2017, je me suis rendue au château d'Auvers sur Oise, dans le Val d'Oise, pour découvrir le nouveau parcours : Vision Impressionniste.
  • Le Château de Chantilly : Pour changer de Versailles et son flot de touristes, une journée à Chantilly m’a semblé une bonne alternative. En cette période estivale, de nombreux spectacles d’été et expositions y sont proposés.  
  • Le Musée National de l’Education (MUNAÉ) (Rouen) Le Musée National de l’Education (MUNAÉ) a été créé il y a 140 ans par Jules Ferry et installé depuis près de 40 ans à Rouen, dans une belle maison typique classée monument historique : la Maison des Quatre Fils Aymon.
  • Musée des Beaux-Arts de Rouen (Rouen) Si, lors de vos pérégrinations, vous passez par Rouen, ne ratez pas le Musée des Beaux Arts de la ville. Un vrai mini Louvre en beaucoup plus calme mais avec des œuvres remarquables telles que le Christ à la Colonne...des Renoir, Monet, Gauguin.... Contrairement au Louvre, en une journée, vous aurez vu le principal, mais, comme pour tous les musées, il reste toujours quelque chose à découvrir…
  • Le Musée des textiles de Lyon (Lyon) Pour tous les amateurs de beaux textiles, de costumes ou pour les curieux, le musée des textiles de Lyon est un passage incontournable lors d'un séjour dans la capitale des Gaules. La collection impressionnante, comprenant un inventaire de plus de 2 millions d’œuvres allant des époques les plus anciennes aux plus récentes, en fait le musée le plus complet de France sur le sujet.
  • Le Musée Alfred Bonno (Chelles) Ce petit musée est une vraie pépite dans son genre car l'on y trouve l'une des plus belles collections de textiles médiévaux de France dont la célèbre tunique de la reine mérovingienne Bathilde. Mais pour le découvrir, il faut marcher et bien le chercher. En effet, une fois sortie du RER E, nulle indication et les quelques habitants interrogés n'ont pas été d'un très grand secours, si bien qu'à un moment, je me suis même demandée si je ne m'étais pas trompée de ville!!  
Oshi-jo

Etranger

Oshi-jyo (Japon) : La ville de Gyoda, dont je vous ai déjà bien parlé au travers des tabi et de la nourriture, est également un lieu chargé d’histoire depuis le Moyen  Âge. Son château, Oshi-jyo, est non seulement l’un des sept châteaux remarquables du Kanto, mais c’est également le musée municipal.

Retour à l'accueil