Chez Soleil débarquent de drôles de voyageuses dans la bande dessinée, L’odyssée de Pénélope de Swysen et Paty. Cette fois-ci, la patiente reine d’Uthane n’est pas si attentiste que ça et décide d’aller chercher son mari à l’autre bout de la mer Egée. 

Troie est tombée grâce à la ruse d’Ulysse, mais celui-ci n’est toujours pas revenu à Ithaque, et son épouse s'impatiente et le voit déjà en mari volage. La douce Pénélope décide donc de traverser la mer Égée avec trois jeunes amazones pour ramener son époux par la peau du dos s’il le faut. Si l’arrivée à Troie se passe sans encombre, le retour semble bien mal parti. 

L’Odyssée féminisée

On le sait, la Grèce antique n’était pas un paradis pour les femmes. Il en est de même dans l'Iliade et l’Odyssée, les femmes sont le plus souvent spectatrices de leur destin, voire victimes des hommes. Pénélope, valorisée pour sa patience et son ingéniosité,qui a attendu son époux pendant 20 ans, maintenant les prétendants à distance pendant dix ans, cette fois-ci, elle n’a pas l’intention de regarder passer sa vie à attendre un époux dont l’histoire nous rappelle qu’il a été plus que volage et a perdu beaucoup de temps sur le chemin du retour dans les bras d’autres femmes. 

Accompagnée d’Antiope, Lampédo et Marpésia ainsi que du chien Argos, Pénélope brave tous les dangers. Intrépide, flanquée de ses trois amazones aux caractères très complémentaires, elle combat le cyclope, s'enfuit de chez la magicienne Circée, se fait chahuter par Poséidon...

Pénélope et les drôles de dames 

Caractérielle, la reine Pénélope et ses compagnes vivent des aventures incroyables et dangereuses sur toutes les îles. Son mauvais caractère et les gaffes de ses amies ne sont pas d’un grand secours dans sa quête de retour. Les amies justement, l’une est une gourde finie, l’autre vindicative et la troisième plus effacée. 
Le titre regorge de clins d’œil (pour ne pas dire clichés) au féminisme, refus des tâches ménagères, saphisme, balance ton porc etc. Les dialogues ne volent pas toujours très haut et l’on a parfois l’impression de tenir un album des Blondes entre les mains. Mais je reconnais quelques bonnes idées, un certain respect du récit homérique et ce n’est pas tous les jours que Pénélope est mise en avant pour son audace. 

Graphiquement, le titre est très correct avec ses jeunes femmes pulpeuses, son bestiaire très varié, ses îles d'apparence paradisiaque coincées entre la mer et le ciel bleu. 

Ce premier tome de l’Odyssée de Pénélope est rafraîchissant, dynamique et plutôt moderne. J’aurais bien aimé un point de vue féminin pour les blagues. Pénélope est plutôt bien pensée en terme de personnage, ses amies... à voir. Ulysse semble plus sympathique que la version antique, et ce n’est pas dommage.

 

Odyssée de Pénélope T01 - Premier chant
Date de parution : 08/01/2020 / ISBN : 978-2-302-08031-7
Scénariste : SWYSEN Bernard
Illustrateur : PATY Christian
Coloriste : DAVID Sophie
Série : ODYSSEE DE PENELOPE (L)
Collection : Humour

Retour à l'accueil