Véritable marronnier de la fin de l’année, voici le retour de ma célèbre sélection de mangas pour l’année 2019 (NB : ma sélection 2018 est en 1ere page google ça claque hein) ! 

Au programme, de nouvelles séries palpitantes et émouvantes et des suites très attendues ! Pas de jaloux, le classement est par ordre alphabétique ! 

Les nouveautés : 

Chez Akata deux séries se sont particulièrement distinguées : 

Kanon au bout du monde

Kyo Yoneshiro nous offre un récit plein de finesse et d’humanité. Ce pourrait être un shojo sentimental tout ce qu’il y a de plus anodin et simplement mignon, mais l'écriture subtile et la personnalité des deux héros, tout comme l’environnement plein de mystères, en font un titre singulier dont je pense que la suite se révélera pleine de surprises.

Un Pont entre les étoiles

Ce premier tome d’un Pont entre les étoiles est relativement doux et bienveillant, même si les premiers signaux du désastre à venir sont déjà présents. La seconde partie de l’ouvrage est d’ailleurs moins humoristique et pousse la petite Haru à quelques questionnements.

Chez Delcourt Tonkam c’est une série fantastique qui a tiré son épingle du jeu : 

La Malédiction de Loki 

Les deux premiers tomes de la malédiction de Loki offrent une histoire assez originale de peinture qui prend vie au contact du sang. C’est un peu le rêve de tout artiste de donner vie à son art de cette manière ultime. Ici, l’on voit bien que les pouvoirs au départ bénéfiques de ces œuvres ont été pervertis par l’avidité humaine. Est-ce une manière de critiquer l’art car la spéculation dénature la création artistique ? Je ne pense pas que l’auteur ait été jusque là, mais c’est tout de même une possibilité à explorer. Pour le moment, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, on verra bien comment ils se développent. Mais en tout cas, je trouve l’histoire bien partie.

Doki-doki propose les palpitants 

50 nuances de Gras 

J’ai trouvé ce premier tome très divertissant. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais, sous des apparences très WTF, l’auteur présente des femmes atypiques dans un monde très formaté. Habituellement peu réceptive au fan service quand il est dans un contexte sexualisé, ici il n’en est rien, c’est de l’humour parfois gras mais pas vulgaire. J’ai bien rigolé, donc je vais suivre cette série, voir jusqu'où l’auteur va pouvoir aller pour aider ses héroïnes et ses lectrices. 

Mes voisins les esprits

J’ai trouvé ce premier tome de Mes Voisins les Esprits très mignon tout en me doutant, au vu des dernières pages, que l’histoire allait devenir visiblement plus sombre et compliquée. Il y a un petit côté Chihiro avec tous ces yokai, avec un soupçon d’Alice au pays des merveilles, mais Yachiho est plus mature, et surtout, elle a un but et visiblement un bon fond. Je me demande quelles aventures elle va vivre avec ses nouveaux étranges voisins.

Ki-oon poursuit ses belles collaborations avec de nouveaux opus : 

Dans l’Abîme du temps (One Shot) 

Après le remarquable Les Montagnes hallucinées, Gou Tanabe adapte une nouvelle fois Lovecraft avec Dans l’Abîme du temps, toujours aux éditions Ki-oon. Beaucoup moins sanglant que Les Montagnes Hallucinées, Dans l’Abîme du temps présente une autre civilisation d’anciens habitants de la terre. Ici, le récit ressemble plus à de la science fiction qu’à un récit d’horreur. L’adaptation est une nouvelle fois réussie et permet à un large public de découvrir cette oeuvre de Lovecraft.

Les temps retrouvés 

J’avais lu le premier chapitre des temps retrouvés dans le Ki-oon mag n°2, et j’avais été intriguée par l’histoire, aussi originale que subtile. Je n’ai pas été déçue. Le titre a une douce puissance du fait de la retenue de ses deux héros. C’est une sorte de Roméo et Juliette de l’âge d’argent. Ce récit nous rappelle que l’amour n’a pas d’âge et qu’il faut profiter de l’instant présent, que l’on ait 20 ans ou 70.

Manabook est plus geek que jamais 

Hi Score girl 

Pour ma part, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce premier volume, mais je l’ai beaucoup apprécié. J’ai trouvé agréable de découvrir l’ambiance des supérettes de quartier et des salles d'arcades. C’est une histoire d’amitié un peu étrange de deux solitudes qui se rencontrent. 

Ototo vogue vers le succès avec

Mythical beast Investigator

Les édition Ototo ont déniché une petite pépite de fantasy : Mythical Beast Investigator de Koichiro Hoshino et Keishi Ayasato qui nous emmène à la suite d’une jeune enquêtrice bien décidée à faire cohabiter les humains et les animaux fantastiques. 

Ultramarine Magmell 

J’ai vraiment été bluffée par ce premier tome ! Le titre a tout pour me plaire, vif dans son déroulé, surprenant dans sa trame, je ne m’attendais pas aux différents rebondissements. Il y a aussi plein de mystères autour de ce nouveau continent qui défie les lois naturelles du reste du globe. Yô et Zero sont également intrigants. D’où leur viennent leurs pouvoirs. Bref, je recommande ce premier tome, j’espère que la suite sera d’aussi bonne facture et je comprends que Yoshihiro Togashi, l’auteur d’Hunter x Hunter, le recommande.

Soleil brille avec 

Jeune dragon cherche appartement ou donjon 

J’ai trouvé ce premier tome de Jeune dragon recherche appartement ou donjon très original tant sur son thème que pour son attachant héros. Je trouve Letty très mignon, si j’avais la place (et le plancher assez solide) j’adopterais bien Letty. J’ai beaucoup ri des (més)aventures du jeune dragon et j’ai été surprise à plusieurs reprises. L’humour du titre est léger et tout public, ce qui est assez rare pour un titre fantasy. Une très jolie découverte. 

Un frère à Louer 

Loin d'être glauque, comme j'en avait peur aux vues du titre, Un Frère à louer propose une vision de trois personnages abîmés par la vie malgré leur jeune âge et pose la question de la famille et des liens qui relient les personnes.

Les suites ne sont pas en reste et le choix est toujours difficile tant la production actuelle est bonne et l’édition dynamique. 

Le manga Français est au top avec Ankama

Radiant

Radiant, le super manga français de Tony Valente, se poursuit aux éditions Ankama toujours plus ébouriffant !

De l’émotion chez Doki-Doki

Ken’En - série terminée

La série Ken’en est assez surprenante. Point de combats entre démon et exorciste, mais un récit drôle et parfois émouvant. L’on y voit le début de ce qui semble être une amitié contre-nature, une construction identitaire, voire familiale. Mashira ne semble pas pressé de trouver une humaine. Il affirme qu’il ne les aime pas et que c’est trop douloureux. Pense-t-il à sa propre mère ?

La fin de belles séries chez Glénat

Blame ! Deluxe - série terminée

Un manga culte comme Blame ! dans une édition deluxe digne de ce nom ne se refuse pas ! Pour ma part, j’ai déjà réservé de la place dans ma bibliothèque pour les prochains tomes !

Le voleur d’estampes - série terminée

Avec Le Voleur d’estampes, Camille Moulin-Duprè prouve non seulement son amour pour la culture classique japonaise, mais également sa maîtrise des codes de l’ukyio-e et de la narration japonaise de l’époque d’Edo. Ses graphismes singuliers et d’une grande qualité font tout le charme de cette oeuvre que je ne saurais que trop recommander pour son aura de mystères ténébreux.

Un méchant réhabilité au catalogue de Kana

Moriarty 

Le Napoléon du crime est de retour en manga ! William James Moriarty, ennemi juré de Sherlock, est le héros de la série Moriarty de Ryosuke Takeuchi et d’Hikaru Miyoshi aux éditions Kana. Une occasion de voir le personnage sous un nouveau jour, peut-être un peu plus flatteur.

Un thriller prenant comme jamais chez Kurokawa

My Home Heros 

Ce premier tome m’a fait très bonne impression. Rien de gore, alors que le sujet s’y prête particulièrement, mais tout est expliqué avec une logique assez implacable. Cependant, les yakuzas ne sont pas le seul danger qui guette les protagonistes.

La grande Histoire est au rendez-vous chez Le Lézard Noir

Le tigre des Neiges

Pour sa première série historique, Akiko Higashimura frappe fort. L’on s’attache rapidement aux personnages et l’on ressent la fascination de l’autrice pour cette hypothèse. L’on retrouve également un thème cher à Mme Higashimura, puisque le travestissement est au rendez-vous, mais dans un but bien différent. 

Une épopée fantastique chez Meian

Kingdom

Hyou et Shin sont deux enfants qui pourraient être attachants tant leur relation est forte et leur dévouement l’un envers l’autre complet. Les autres personnages, au contraire, semblent cruels, avides et calculateurs. La suite nous dira si je me suis trompée ou pas. Comme il y a de nombreux tomes, je pense aller à mon rythme, mais l’histoire me parait prometteuse.

Terreur et émerveillement se complètent chez Ototo

Made in Abyss 

J’ai vu la première saison de l’anime qui m’a totalement éblouie et c’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé ce titre en manga. J’aime le fait de pouvoir détailler chaque case tranquillement.

La magie opère chez Pika

L’atelier des sorciers 

J’ai beaucoup apprécié ce premier tome tant sur le fond que sur la forme. Je l’ai trouvé à la fois doux et intense avec un scénario prenant dès le début. Je vais suivre les aventures de Coco dans son nouveau monde. Cette série a reçu le Daruma d'Or (ex Japan Expo award) 2019 ainsi que le prix du public du meilleur Seinen, c’est amplement mérité. J’espère à titre personnel, que la série remportera aussi le prix de la meilleure édition pour le collector du tome 5 (mais chut). 

Douceur de vivre et insouciante jeunesse s’épanouissent chez Soleil 

La fille du temple aux chats 

Les deux premiers tomes de La Fille du temple aux chats sont très agréables et cohérents. Les personnages sont attachants et la vie à la campagne finalement plus mouvementée que prévue pour le jeune garçon. Le seul bémol concerne, selon moi, les plans récurrents sur l’anatomie de Chion, pas toujours liés aux réflexions d’adolescent bouillonnant de Gen. A part ce point, le titre est vraiment bien. Prévu en six tomes, cette série semble montrer l’âge d’or de l’adolescence insouciante et les plaisirs d’une vie simple.

Si vous êtes arrivés jusqu'ici, bravo ! N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez lu certains de ces tomes où si je vous ai donné envie d’en découvrir un ou plusieurs, ce qui me ferait très très plaisir. Si j’ai, selon vous, oublié une série (ce qui est tout à fait possible) je serai également ravie de la découvrir grâce à vous en lisant les commentaires. Sur ce, je lance officiellement l’année 2020 et ses futures critiques de mangas. Vous pouvez retrouver les tops 2018 et 2017 

Retour à l'accueil